Qu’est ce que vous connaissez sur l’opération “Jambe de bois” à Hammam Chott ?

1er octobre 1985

Le 1er octobre de chaque année, Tunisiens et Palestiniens commémorent l’opération perfide menée par l’entité sioniste ce jour-là en 1985 à Hammem Chott.

1 octobre 1985 Hammem Chott

L’armée de l’air israélienne a ciblé l’une des réunions les plus importantes de l’organisation de libération de la Palestine, dans la région de Hammem Chott. Les services de renseignement israéliens ont décidé d’attaquer les Palestiniens dans le but d’éliminer leurs dirigeants et à leur tête Yasser Arafat.

Yasser Arafat, arrivé en Tunisie le 30 septembre 1985 en provenance du Maroc, s’est rendu directement à la résidence de l’ambassadeur palestinien à Tunis dans la banlieue de la Marsa afin de mener quelques discussions. En raison du retard, le dirigeant Palestinien ne s’est pas rendu à sa résidence à Hammem Chott et il a choisi de passer la nuit dans la maison de l’ambassadeur. Le matin, il s’est réveillé tard et a demandé le report de la réunion. Les services de renseignements israéliens n’étaient pas au courant de ce changement.

1 octobre 1985 Hammem Chott

Au matin du 1er Octobre 1985, 4 avions israéliens sont entrés dans l’espace aérien tunisien et ont survolé Hammem Chott, puis les bombardements ont commencé avec des bombes et des missiles qui ont duré environ 12 minutes, ce qui a conduit à la destruction du siège de l’Organisation de libération de la Palestine, du bureau du défunt président Yasser Arafat, du quartier général de ses gardes et de quelques maisons civiles entourant ces quartiers généraux. Des dizaines de Tunisiens et de dirigeants politiques et militaires palestiniens sont morts.

1 octobre 1985 Hammem Chott

Cette attaque a provoqué la colère des Tunisiens qui ont protesté dans les rues, mais aussi une large condamnation dans le monde arabe.

>> Lire aussi : Mémoire : L’histoire du Bey tunisien qui a aboli l’esclavage !

Abonnez-vous à notre page Facebook Allobledi

Commentaires