Appe à candidatures pour le Conseil National des Tunisiens de l’Etranger

tn  قراءة المقال باللغة العربية  

C’est bien connu : en Tunisie plus qu’ailleurs, les années d’élections, le temps s’accélère ! Voilà que le dossier du Conseil National des Tunisiens de l’Etranger revient sur la table avec l’ouverture très prochaine des candidatures pour cette instance qui sera chargée de défendre nos intérêts ! Faut- il réellement en attendre quelque chose ? Allobledi s’interroge pour vous.

C’est un serpent de mer qui refait surface. Mohamed Trabelsi, Ministre des Affaires Sociales, s’est fendu ce 4 mars d’un communiqué déclarant ouverte la période de candidatures au C.N.T.E et ce jusqu’au 31 Mars. Le but étant de parvenir à la sélection par voie de tirage au sort de 18 représentants des associations de Tunisiens à l’étranger.

Rappelons que le Conseil a été créé en 2016, mais n’est réellement entré en vigueur par décret qu’en Octobre 2018. L’objectif de cet organe est avant tout consultatif : toute proposition de lois concernant les Tunisiens de l’étranger devra lui être soumise pour qu’il donne son avis. Il pourra également émettre des propositions et devra fournir un rapport annuel au Président de la République.

Mais le tableau n’est pas tout rose ! On regrettera d’abord l’absence de statut constitutionnel du C.N.T.E, ce qui le soumet au bon vouloir de la majorité en place. On se demandera ensuite, pourquoi la désignation de ces 18 représentants se fera au tirage au sort et non par le vote des citoyens ou en fonction de conditions d’expertise indiscutables. Les questions pleuvent ! D’abord à propos de la nomination des autres membres (hors associatifs) du conseil ? Quels sont les moyens alloués à cette énième institution dans une Tunisie qui arrive à peine à payer les salaires ? Enfin et surtout, ne va-t-il pas faire doublon avec les 18 élus à l’Assemblée, l’Office des Tunisiens de l’étranger et les deux Ministères des Tunisiens de l’étranger ?

Si l’on peut se réjouir de toute intention en faveur nos concitoyens à l’étranger, nous sommes en droit de nous interroger quant à la pertinence de cette action dans l’échelle des priorités !

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations et soumettre votre candidature, c’est par ici.

 

Moumtaez Ben Mabrouk

Pour suivre nos actualités, abonnez-vous à notre page Facebook

Commentaires