Deuil : Aziza, la veuve tunisienne de Jacques Higelin

Jacques Higelin, le monument de la chanson française nous a quittés, hier, dévasté par une longue maladie. Pour Aziza, sa dernière épouse, il restera son « dragon » éternel qu’elle a connu sur scène dans les années 90 alors qu’elle était choriste pour lui.

Discrète médiatiquement, Aziza Zakine de son nom de jeune fille, ne manque pas de pudeur dès qu’il s’agit de rappeler fièrement ses origines tunisiennes. Elle est née à Tunis qu’elle quitte adolescente dans les années 50 pour s’installer en famille à Paris. Clin d’œil à ses origines, elle s’essaie en 1988 à la chanson avec « J’aurais voulu », un titre en français et arabe (et dialecte tunisien) avant de se concentrer sur sa carrière de danseuse choriste pour son futur mari.

Aziza est la mère de la talentueuse Izïa Higelin, l’unique enfant du couple qu’elle formait avec Jacques Higelin.

{“preview_thumbnail”:”/wp-content/uploads/v1/styles/video_embed_wysiwyg_preview/public/video_thumbnails/tIYCNC6VUig.jpg?itok=sKL7JQrs”,”video_url”:”https://www.youtube.com/watch?v=tIYCNC6VUig”,”settings”:{“responsive”:1,”width”:”854″,”height”:”480″,”autoplay”:1},”settings_summary”:[“Embedded Video (Adaptatif, autoplaying).”]}

 

Allobledi s’associe à sa douleur et lui présente ainsi qu’à sa fille et sa famille, toutes ses condoléances depuis la Tunisie, son pays et celui de ses racines.

 

Samir Bouzidi

Abonnez-vous sur la page Facebook Allobledi

Commentaires