Insolite : deux ministres pour les Tunisiens de l’étranger !

Depuis le remaniement de novembre dernier, les Tunisiens de l’étranger peuvent « compter » sur deux ministres de tutelle : Mohamed Trabelsi (Ministre des Affaires sociales) et Radhouane Ayari, Ministre de l’immigration et des Tunisiens de l’étranger auprès du Premier Ministre.

Et en coulisses depuis des semaines, une lutte d’influence intestine pour récupérer la mise sous tutelle de l’OTE (Office des Tunisiens de l’étranger) sous le nouveau Ministère créé. Selon nos sources, la bataille aurait tourné à l’avantage du Ministre des Affaires sociales (tendance UGTT) qui conserve la main sur l’OTE. Mr Ayari hériterait d’un lot de consolation avec la Direction de la Coopération internationale en matière de Migration (Ministère des Affaires sociales). A huit mois des élections, ce dernier semble davantage être dévolu à un rôle politique comme tend à le prouver sa participation à la délégation officielle de Youssef Chahed, en visite en France du 13 au 15 février dernier.

Pendant ce temps, la cause des Tunisiens de l’étranger n’avance pas d’un iota ! En premier lieu, la question épineuse des indemnisations pour retard qui fait du surplace et l’absence d’une stratégie de mobilisation des Tunisiens de l’étranger. Sur ce dernier point, les organismes de coopération étrangère basés en Tunisie…ont toutes les difficultés pour avancer car elles ne savent plus à quel Ministre se vouer et…devant cette chakchouka tunisienne tendent à freiner leur programme !

 

Samir BOUZIDI

Pour suivre nos actualités, abonnez-vous à notre page Facebook

 

Commentaires