La Tunisie exclue de la candidature aux jeux olympiques de la jeunesse (été 2022) à cause…

 

La Tunisie rêvait d’organiser pendant l’été 2022 à Tunis, les prochains jeux olympiques de la jeunesse d’autant plus que cette édition est promise au continent africain. Concurrentes de Tunis, les capitales Dakar (Sénégal), Abuja (Nigéria) et Gaborone (Bostwana) s’étant déjà portées candidates à l’organisation de cet évènement majeur aux précieuses retombées en image et en devises.

Peine perdue ! Depuis les propos prêtés jeudi 3 mai à Christophe Dubi, le directeur des Jeux olympiques au CIO, la Tunisie, pourtant favorite, n’a plus d’espoir car sa candidature a été bonnement éliminée ! En ces mots, Christophe Dubi a déclaré « Nous ne prendrons pas en compte le dossier tunisien pour les Jeux de la Jeunesse tant que le pays ne pourra pas garantir les conditions de participation de tous les athlètes. »

En cause, l’incident diplomatique le mois dernier, à l’occasion du championnat du monde junior de taekwondo à Hammamet qui avait vu la justice tunisienne interdire au président de la Fédération tunisienne de taekwondo, l’accès à la délégation israélienne. Cette décision judiciaire est consécutive à une requête déposée par un groupe de militants opposé à la normalisation des relations avec Israël.

En attendant, le choix de la ville-hôte se poursuit et rendra son verdict avant l’été, entre les trois capitales encore en lice.

 

Abonnez-vous à notre page Facebook Allobledi

Commentaires