La Tunisie parmi les pays les plus dangereux où conduire !

Le drame insoutenable qui a coûté la vie ce week-end à 12 ouvrières des champs dans la région de Sidi Bouzid nous rappellent o combien les accidents de la route demeurent un fléau en Tunisie. En 2018, la route a enlevé 1177 vies et face au laxisme des autorités, elle continue à tuer et blesser en masse dans notre pays.

Selon l’organisation Mondiale de la Santé, la Tunisie fait pire que l’Algérie et le Maroc au triste nombre de morts sur la route. Avec 24,11 morts pour 1000 habitants contre 23,53 pour l’Algérie et 19,73 au Maroc, la Tunisie se place au 1er rang maghrébin et même au troisième rang de la région MENA derrière la Jordanie et l’Arabie saoudite.

Parmi les causes principales de cette hécatombe, la corruption figure en hauts rangs :

  • la corruption des forces de l’ordre et des organismes de contrôle technique des véhicules (visite technique)
  • l’excès de vitesse et le non-respect du code de la route
  • la conduite en état d’ébriété
  • le non-respect ou l’absence de dispositions de sécurité (casque, ceinture de sécurité, siège-auto pour enfants…)
  • la distraction au volant en raison de l’usage du téléphone portable,
  • l’état des véhicules (lié à la corruption)
  • l’Etat des routes

 

Samir BOUZIDI

Pour suivre nos actualités, abonnez-vous à notre page Facebook

 

Commentaires