La Tunisienne la plus puissante de France

Depuis juin dernier, Ahlem est la nouvelle conseillère pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient à l’Élysée. Et ses nouvelles attributions territoriales l’ont hissé aux premiers rangs diplomatiques vu les nombreux bouleversements dans cette zone du monde (Syrie, Yemen, Irak, Tunisie…)

Ahlem Gharbi, cette quadragénaire née en France de parents originaires de Bizerte, coupe garçonne, avait jusque-là choisi de tisser sa carrière dans les coulisses plus intimes des laboratoires de recherche et des ambassades. Son parcours universitaire est brillant : hypokhâgne, khâgne, licence d’histoire, licence d’arabe à la Sorbonne…A l’issue duquel, elle intègre le ministère des Affaires étrangères et se spécialise dans le monde arabo-musulman.

call to action

En 2009, elle est nommée deuxième secrétaire à l’Ambassade de France en Egypte. Là, elle sera aux premières loges à la place Al-Tahrir pour assister au renversement de Hosni Moubarak.

Très sollicitée notamment par les crises syriennes et yéménites, sa maison familiale à Bizerte constitue son havre de paix précieux mais inaccessible vu son agenda démentiel.

Moumtaez Ben Mabrouk

Nous rejoindre sur Facebook

Commentaires