Un poids lourd de la finance internationale investit dans la « fintech » tunisienne

Ce Tunisien à la quarantaine active cultive déjà une solide réputation dans le petit milieu de la finance internationale. Installé à Paris. Sofiène Haj Taieb est à la tête d’un portefeuille d’actifs de près de 13 milliards d’euros en France. Guidé par l’amour de sa Tunisie natale et de nouvelles opportunités, il se lance aujourd’hui avec ses partenaires dans un projet innovant : créer un établissement de paiement de référence en Tunisie.

Et dans ce domaine, la Tunisie semble être traversée d’un vent nouveau. Après l’ouverture récente de bureaux de change indépendants, voici le tour de la circulaire N°2018-16, entrée en vigueur il y a quelques mois, facilitant les conditions d’accès au statut d’établissement de paiement sur le territoire. L’activité de ces établissements de paiement s’inscrit dans la continuité des efforts nationaux initiés par la Banque Centrale, le Gouvernement, le secteur bancaire et La Poste, pour le de-cashing et l’inclusion financière. C’est dans ce cadre que compte rayonner Sofiène Haj Taieb et ses associés au sein de la société Viamobile (créée en 2009) spécialisée dans les solutions de paiement alternatives. La demande d’agrément auprès de la BCT a été déposée en avril dernier.

Diplômé de la prestigieuse Ecole Polytechnique et de l’Ecole Nationale de Statistique et d’Administration Economique Sofiène entame sa carrière dans le domaine bancaire à la Société Générale, où il brillera pendant plus de 15 ans dans le domaine de l’ingénierie financière, notamment pour sa maitrise des produits dérivés. Quelques années plus tard, il crée sa société de Gestion d’actifs GIS qui a d’ailleurs été élue à deux reprises meilleur « Hedge Fund » par ses pairs.

C’est assurément un « poids lourds » de la finance internationale qui vient de s’implanter en Tunisie avec la perspective de faire vite grandir la Tunisie ! Bon vent à Sofiène et ses associés…

 

Moumtaez BEN MABROUK

Pour suivre nos actualités, abonnez-vous à notre page Facebook

 

Commentaires