Ces étrangers « Tunisiens de cœur » !

Isabelle (France), Ghassen (Liban), Thomas (France), Roberto (Italie), Stefka (Roumanie), Monia (Maroc), Ali (Algérie), Sébastien (France), Luc (Belgique), Martine (Canada)… sont au sens légal des « étrangers résidents » en Tunisie mais eux se définissent plutôt comme « Tunisiens de cœur ». Ils ont pour point commun d’être tombés sous le charme de la Tunisie au point de choisir d’y faire leur vie. Ils ne sont pas arrivés par la voie royale : diplomates, expatriés…et certains d’entre eux ont même connu la clandestinité du sans-papier en prise avec les méandres de l’administration tunisienne. Ils se distinguent des autres étrangers venus pour leur business et/ou leur carrière car eux sont avant tout là par amour et projettent leur vie au pays. Combien sont-ils dans ce cas ? Difficile d’estimer leur nombre mais selon nos recoupements auprès des principaux consulats en Tunisie, ils seraient un deux à trois petits milliers ! Parmi les nationalités les plus représentées : Français, Italiens, Algériens, Marocains…

 

 

 

Au quotidien, ils vivent en immersion avec la population dans des quartiers des classes moyennes et populaires ou en milieu rural. Ils comptent sur leur travail (et  leurs économies) pour vivre et exercent dans des secteurs divers et variés. Roberto et Isabelle ont choisi de lancer leur maison d’hôtes respectivement à El Haouaria et Jerba ; Thomas gère une agence immobilière à Hammamet ; Stefka est à la tête d’une petite imprimerie à Tunis ; Denis est électrotechnicien (Tunis) ; Joëlle a une agence de pub (Tunis), Martine est artiste peintre à la Marsa, Anna travaille dans une ONG de développement solidaire et Isabelle gère une laverie bien connue du côté de l’Ariana

Certes, les six dernières années ont suscité chez la plupart leur lot de doutes et même de velléités de  départ mais finalement tout le monde a répondu présent. Le cœur est plus fort que la raison !

Isabelle, une « doyenne », installée en Tunisie depuis plus de 25 ans nous résume assez bien le sentiment général  de cette communauté : « Je suis arrivée en Tunisie il y a 28 ans dans le cadre d’un voyage à Tozeur.  Je suis tombée sous le charme du pays et des habitants si bien que six mois plus tard je suis revenue en aller simple pour m’installer. Certes, ici comme ailleurs, tout n’est pas facile au quotidien mais je n’envisage pour rien au monde de repartir. Ces derniers temps, j’ai été prise par le doute et je dois vous avouer qu’en 2011 mes valises étaient prêtes. Ce qui m’a fait rester ? L’amour de mes voisins et de mes proches qui m’ont entourée de leur affection et offert leur protection. La Tunisie, on y vient pour le soleil et les paysages, on y reste pour ses habitants ! »

Sur le plan économique et social, ces « Tunisiens de cœur » commencent à exercer une influence réelle dans certains secteurs (maisons d’hôtes, artisanat, ONG, culture…). Ils apportent leur créativité, un management nouveau et leurs réseaux internationaux. A la Tunisie de savoir capitaliser sur ces ambassadeurs pas comme les autres !

 

Samir BOUZIDI

Pour suivre nos actualités, abonnez-vous à notre page Facebook

 

Commentaires