Humour : Le code de la route à la tunisienne

tn  قراءة المقال باللغة العربية  

Premier et principal choc de culture quand on arrive en Tunisie : le code de la route.

Pour vous éviter de perdre trop vite votre sang-froid et continuer à apprécier les charmes du pays, nous vous  rappelons ci-dessous quelques règles de la conduite à la tunisienne.

 

1. La chaussée est ouverte à tous : carrioles, voitures de plus de trente ans, marchands de carburants, terrasses de cafés…et accessoirement aux véhicules normaux qui ont satisfait à leur visite technique annuelle.

2. Priorité à droite : il n’y a pas de priorité si ce n’est pour le premier arrivé ou pour le plus gros véhicule. En cas de doutes sur le gabarit, priorité au plus agressif !

3. Veuillez respecter en toutes circonstances l’ordre de priorité des véhicules (du plus au moins prioritaire) : convois officiels, véhicules de police, véhicules jaunes (Taxis particuliers, taxis collectifs et bus), camions, gros véhicules particuliers et enfin vous. A noter que les ambulances ne sont absolument pas  prioritaires. A la campagne, les louages sont positionnés dans la hiérarchie juste après les véhicules de police.

4. En cas d’embouteillages (et même quand c’est fluide), les piétons ne sont pas prioritaires sur les trottoirs.

5. Ne pas rouler trop près des taxis ou bus et prenez soin de laisser systématiquement une distance minimale de 5 mètres.

6. L’usage des feux de détresse et clignotants n’est réservé qu’aux convois de mariage… Statistiquement, 9 véhicules sur 10 qui tournent à droite ou à gauche n’activent pas leur clignotant. A bons entendeurs !

7. Les feux verts ou rouges (avec ou sans agents de circulation à proximité) sont activés à titre indicatifs. Si vous avez rdv avec des copains pour une chicha, ne vous gênez pas, « brûlez » le feu…

8. Par conduite en temps de canicule, la nuit ou pendant le ramadan…les feux de circulation et autres panneaux « Stop », « Cédez le passage », « Danger »…sont définitivement à oublier !

9. Attention, les panneaux de limitation de vitesse ne fonctionnent pas comme en Europe. En Tunisie, il faut comprendre « vitesse à partir de » et non «  vitesse limitée »

10. En cas de dépassement (de préférence par la droite pour ne pas surprendre le conducteur de la voiture qui vous précède), klaxonnez systématiquement pour réveiller le conducteur.

11. Facebook est sacré en Tunisie. En voiture, personne ne se déconnecte de son smartphone ! Si vous suivez un véhicule qui zigzag ou qui roule à 20km/h sur une voie express parce que le conducteur répond à un sms, fait un selfie…laissez le conducteur finir son statut…klaxonnez délicatement et dépassez tout en vous excusant de l’avoir perturbé…Attention à ne pas gêner le conducteur, l’entrave à l’utilisation de Facebook est passible d’une amende et de plusieurs mois de prison en Tunisie

12. Au feu rouge, faites comme tout le monde,  klaxonnez avant que cela passe au vert.

13. La nuit, roulez en plein phare pour impressionner les véhicules en face et pour qu’ils vous laissent grand le passage.

14. Le stationnement étant libre, vous pouvez vous garez devant une porte de garage, sur le trottoir, en troisième file, devant une caserne de pompiers…

15. En cas de panne ou de crevaison, ne déplacez surtout pas le véhicule et réparer sur place quitte à gêner la circulation

16. En ville ou à la campagne, les ralentisseurs en béton sont faits pour être évités : les contourner par la droite ou par la gauche sans réduire votre vitesse.

 

Samir BOUZIDI

Pour suivre nos actualités, abonnez-vous à notre page Facebook

 

Commentaires