Ridha Bensalha : le soldat invisible du Roland Garros

Ridha bensalha Roland garros

On parle peu ou prou de celui qui est à l’origine de la création de l’Académie des Ballos. Un tunisien qui a mis en place le service ramasseur de balles à Roland Garros. Né le 7 mai 1950 en Tunisie, Ridha Bensalha était un excellent joueur de tennis, il était alors embauché comme ramasseur de balles à Roland Garros.

À cette époque, ce sont encore des adultes qui ramassent maladroitement les balles. Alors, petit à petit, Ridha a eu l’idée ingénieuse de mettre en place des règles de bon fonctionnement. Il a été élu chef de ramasseurs de balles et en 1974 il a créé le service ramasseur à Roland Garros. Ridha décide alors de l’âge que doivent avoir les ramasseurs de balles, pour le fixer entre 12 et 16 ans. Il met en place des techniques de ramassage de balles comme le roulet et instaure une règle fondamentale : celle de s’adapter d’une façon systématique aux tiques des joueurs. Enfin il a imposé un carnet, celui du ramasseur, dans lequel on note le comportement de ce dernier.

En 1983, le service de ramasseur de balles est devenu l’un des meilleurs au monde. Le succès atteint son paroxysme en 2000, année pendant laquelle Ridha Bensalha a décidé de mettre en place des journées de sélection et des stages de formation. Les joueurs se sont accoutumés à cette technique. D’ailleurs, cette formation a été reprise dans pas mal de tournois y compris l’Open d’Australie.

Ridha Bensalha, Roland Garros 2008
Ridha Bensalha, Roland Garros 2008

 

Ridha a arrêté de diriger l’Académie en 2009. Aujourd’hui l’Académie des Ballos est très sélective quant aux conditions physiques et morales que doivent posséder les ramasseurs de balles : il y a jusqu’à 7000 candidats pour 250 places.

Ridha Bensalha, comment un nom d’une telle envergure n’est-il pas apprécié à sa juste valeur ?

 

Lire aussi : Portrait : Ziad, ce Franco-tunisien, qui habille le footballeur Benzema !

Abonnez-vous à notre page Facebook Allobledi

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *